Pros’Ethique Poétique
                      Pros’Ethique Poétique                           

NE RENONCE JAMAIS

 


 

Ne renonce jamais à ta vision ton rêve. Ne laisse pas tomber au prétexte d’un échec, ou d’une opposition.

Les gens autour de toi, ne te comprendront pas, ils te refroidiront s’ils en ont l’occasion, au moyen d’une arme : la raison de l’incrédule.

 

Quand tu es sûr de ton rêve, quand au fond de toi brûle, une passion pour une cause, garde toi fermement des missiles du « oui mais » et des salves incessantes nées de la couardise ou tout simplement, du manque de vision. Je les entends d’ici comme de leurs lèvres coulent des extincteurs de rêves : « ce n’est pas réaliste, ni même réalisable ».

Souviens-toi qu’avant toi, des montagnes immenses ont été déplacées, par des « originaux », des « rêveurs » et des « fous ». Et rappelle-toi aussi que bien des fous d’hier, sont des sages d’aujourd’hui.

 

Surtout n’abandonne pas quand ton rêve est immense. Aussi vrai que tu respires, cela demeure possible. Tout est toujours possible, à celui qui croit, qui garde ses regards fixés sur l’arrivée.

Laisse dire les gens, toi laboure ton champ. Laisse parler critiquer, sans broncher un instant, avance dans les travées, et demeure totalement concentré sur le but.

« Les années ont passé, sans montrer d'avancées. Je me suis épuisé si loin de l’arrivée » te murmurera quelquefois le doute qui t’agresse. Ennemi de ta vision, il voudra t’en dévier, en attaquant ta foi.

C’est à ces moments-là, qu’il faudra te rappeler, moins du chemin parcouru que du lieu où tu vas."Pourquoi me suis-je levé et me suis mis en route ? Pourquoi ai-je tout laissé pour aller vers mon rêve, malgré les quolibets ?"

 

Si des fois la pensée, de tout abandonner passait en ton esprit, souviens toi d'une chose avant de renoncer : longue est la gestation des arbres majestueux. C’est dans le lieu secret, à l’abri des regards que l’essentiel se fait. Tandis que se pavanent d’éphémères brins d’herbes et des roses qui demain déjà seront fanées, l’arbre qui se construit est déjà centenaire dans ses fondations.

Armé pour résister, pour durer et régner, tel sera celui qui, avec persévérance, aura scrupuleusement construit ses résistances, les yeux sur l’arrivée.

 

Ne renonce surtout pas.

 

Si l’envie t’en prenait, choisis de résister. Choisis bien le miroir dans lequel tu regardes pour trouver ton reflet. Des miroirs mensongers habitent bien des regards. Aie du discernement.

Dans mes yeux mon enfant, plonge encore ton regard, tu y verras ma foi et ta réalité : tu peux tout réaliser si tu crois et travailles car tu es sans douter plus majestueux qu’un arbre.

 

© Chantal EPEE

 

Dédicace ... 

 

Rédiger un commentaire

Commentaires

  • AHIDOTE GERMAINE (jeudi, 15. novembre 2012 22:44)

    merci!

  • nadia (vendredi, 16. novembre 2012 14:55)

    tout simplment merci il n'ya a pas de mot plus juste et plu grand MERCI !

  • Carole Nantcho (mardi, 28. mai 2013 16:47)

    C'est vraiment beau. Ça me rappelle beaucoup Joel Osteen, bien qu'étant dans un registre plus universel.
    C'est très encourageant pour ceux qui passent par des moments de découragement et même pour ceux qui sont en plein élan, pour tous. Tu dis tout et l'essentiel dans tes mots. J'aime beaucoup ces
    notions de MIRROIR/GESTATION/FOI... Ça me touche profondément.
    Merci

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires

Actualité

Site en ligne
Vous trouverez sur mon nouveau site Internet une présentation de mon travail d'auteur et des actions que j'entreprends autour de la promotion des arts et des cultures d'Afrique et des diasporas africaines et afro-descendantes